• Un seul camp : celui du retrait total

    Un petit commentaire complètement personel du ouebmaster

    Si les grèves se sont mises en pause, avec en plus l'effet vacances, la rentrée scolaire devrait donner le la, alors que les actions de blocage continuent. Non, malgré ce que veulent faire croire le gouvernement et les médias, le mouvement n'est pas fini. Partout s'exprime une détermination et une volonté d'auto-organisation forte, dépassant les statuts et les catégories, unifiant salariés du public et du privé, précaires et retraités, lycéens, jeunes et chômeurs, syndiqués et non syndiqués, autour d'un même objectif : le retrait total de la contre-réforme des retraites.

    Réunis en assemblées générales souveraines et démocratiques, nous avons montré notre force, notre diversité et notre capacité à nous battre jusqu'au retrait, persuadés qu'il est toujours possible de faire reculer ce gouvernement des milliardaires et de la finance.

    Mais pour cela, force est de reconnaître que les journées d'action à répétition n'ont pas permis d'aboutir à la satisfaction de nos revendications. Pour gagner, c'est bien une grève générale et reconductible, couplée aux multiples actions de blocage de l'économie et de protestations, qui reste le meilleur moyen de faire reculer Sarkozy, le Medef et le noyau dur d'oligarques qui s'accapare les richesses produites par tous-tes.

    Il est grand temps maintenant que les directions syndicales répondent à cette attente portée massivement dans leurs propres rangs. Ce n'est pas l'ouverture de négociations sur "l'emploi des jeunes et des séniors" avec celles-ci qui sauvera ce droit essentiel et durement gagné qu'est la retraite, alors que le gouvernement a choisi la voie de la confrontation et du mépris.

    Tous ensemble, dans l'unité la plus large, syndiqués et non syndiqués nous n'avons qu'un seul camp : celui du retrait.

    Le 6 novembre, nous serons encore dans la rue, il faut continuer à y être de plus en plus nombreux-euses et renforcer le rapport de force, centralement et localement, dans nos boites, quartiers, villages, lycées et facs, en y multipliant les initiatives et les Assemblées.

    On continue jusqu'au retrait total ! Pas de négociations ! Un seul camp, un seul mot d'ordre : retrait total ! 

     


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :